Péripéties du premier jour de notre nouvelle vie

27048451_183184429098136_552048624_o

C’est à moi, Sébastien que revient l’honneur d’écrire le premier article sur le sol canadien.

 

C’est le mercredi 17 janvier au matin que tout commença réellement pour moi (après des mois de préparation et plusieurs jour d’acharnement pour essayer de rentrer quasiment tout mes vêtements et chaussures sans dépasser les 56 kilos de bagages) .
10H30, au revoir la maison familiale, départ pour l’aéroport pour arriver avec plus de 2h d’avance .

A l’enregistrement des bagages : pari réussi 22.6kg + 22.9kg pour 23 kg/bagage autorisé.

On se pose un peu dans le terminal en essayant d’oublier que dans quelques heures nous seront séparés pour un futur meilleur.

13h45, direction la zone de contrôle, la séparation commence Ambre me réclame mais 27018562_539498873097907_158080510_oelle ne montre aucun de signe de tristesse peut-être a-t-elle comprit que son papa part lui préparer son avenir.

L’émotion est là.

Go l’enregistrement et tente de rejoindre cette place dans cet avion bonder de monde.

Décollage avec 10 minutes de retard et c’est avec la même force pour faire décoller le Boeing que je m’éloigne de ma famille.
27017113_183181009098478_1191945439_o

15h50 : arrivé à Paris CDG, sous les nuages. Une question : mais quand est-ce qu’il fait beau chez les parisiens ? Dans leurs rêves au moins j’espère ? ahaha !

2h d’escale avant de prendre cet immense avion poser devant moi qui me fera quitter la France. Déjà assis dans le terminal les autres passagers se préparent à embarquer.

Il est 18h et l’avion décolle vers sa nouvelle destination.

On évitera bien sûr de vous parler des 7h30 d’avion.

Quoi que ! j’étais assis entre un ronchon et un poivrot ! Le premier toujours mécontent de tout et toujours en train de faire des réflexions, tous les Stewarts en ont pris plein la tronche ! Le second avec qui j’ai pu discuter du Canada, avait l’alcool facile: bonjour l’haleine ! Bref un vol long et éprouvant.

L’atterrissage : un beau dérapage sur la piste glacée mais élégamment contrôlé par les pilotes.

Au poste de douane : la fatigue se fait sentir mais les douaniers arrivent encore à me faire sourire.

Contrôle de douane et immigration : un conseil pour ceux qui partent comme moi : quand vous passez au poste de douane et que vous déclarez rester 730 jours grâce à votre visa sachez que vous êtes dirigés immédiatement vers l’immigration qui vous réclamera la maudite somme de 155$CA immédiatement. Quel est le problème me direz-vous ? Sachez, qu’il ne vous est pas possible de faire de change avant puisque vous étiez dans l’avion, et vous ne pouvez partir sans payé, bien pensé, non ?

Heureusement je n’ai pas encore clôturer mon compte en France, VISA est international et j’avais laissé un peu d’argent sur mon compte en France. Sans quoi, je sais pas on se serait regarder dans le blanc des yeux jusqu’à que 155$ tombent du ciel !?

Evidemment, je n’étais pas au bout de mes peines! Après avoir récupéré mon permis de travail, j’arrive devant le carrousel, miséricordes: plus de bagages ! Bienvenue les sueurs froides je commence à regarder autour de moi en espérant voir apparaître mes valises posés dans un coin. -.-

Belle blague ! Les bagages du vol n’étaient juste pas arrivés !

 

Tout cet effet boule de neige créa la cerise sur le gâteau : Tout mes papiers, (en gros toute ma vie quoi !) sont dans un seul et même dossier. Ce dernier que j’avais posé sur mon bagage à main pour attraper mes 2 valises, en profita pour tomber discrètement.

Oups j’arrive devant la douane , « tient où sont mes papiers ? »

ANGOISSE !!!

Demi-tour et prière intérieure pour tout retrouver.

Heureusement, tout était encore au carrousel.

 

Ouf ! Bon stop les frayeurs là ! Direction le bus puis le métro et pour finir le bus pour arriver enfin chez mon hôte une douche et dodo le cœur gros.. !

Après environ 25H d’éveil je me suis endormi comme par « magie » !

La suite au prochaine article 😉

Stay Tuned !!

Publicités

3 commentaires sur « Péripéties du premier jour de notre nouvelle vie »

  1. Hey mais c’est ça l’aventure!! Punaise comme vous me faites rêver… Vivement la suite 🤩
    Pleins de bisous et sois sympa avec les Carriboux 😜

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s