Confessions d’une maman

Il est temps pour moi de vous écrire enfin ce qui se trame dans ma tête.
Quand nous devenons parents nous sommes confrontés à une réalité qui dépasse tout raisonnement. La rencontre avec ce petit être humain que nous avons senti grandir en nous pendant plusieurs mois est fabuleuse, infiniment pleine d’émotions. Parmi ces émotions il y a l’inquiétude qui devient désormais un sentiment qui fait partie de notre existence « est-ce que mon nouveau-né ne va pas s’étouffer ? »
Un lien profond uni le parent avec son enfant. Et parent si vous me lisez, vous savez déjà cela.
C’est pourquoi aujourd’hui je me permets d’écrire ceci : je ne suis pas inconsciente, j’ai moi-même aussi des inquiétudes pour ma petite fille. J’en ai toujours eu mais sachez une chose la peur et l’inquiétude sont deux sentiments bien différents même si la frontière entre ces deux sensations est infime. Il existe plusieurs sortes de peurs
Il y a la peur relié à des questionnements
« est-ce que je fais bien ? »/ « est-ce que je donne bien le sein/biberon »/ « est-ce que j’élève bien mon enfant ?»
Il y a peur du regard des autres « je donne le sein en publique, que va-ton pensé de moi ? » « j’ai décidé de ne pas donner le sein, que va dire le médecin ou ma copine écolo ? » « mon enfant fait un caprice dans le supermarché, que dois-je faire ? » « est-ce que je ne dérange pas ? »
Il y a aussi la peur de la santé de son enfant :
« il est enrhumé, une fièvre » « il est tombé de la chaise » « il ne prend pas de poids ».
Sûrement qu’il existe d’autre type de peur mais elle ne me viennent à l’esprit à l’heure où je vous écris.

Soyons clair toutes ces questions (et bien tant d’autres) sont humaines et NORMALES !
Je suis moi-même, des fois, cernée par la peur ce qui me rend assez insupportable (oui ! oui !)

Au fil de mes voyages et excursions je me suis rendu de plus en plus compte que cette peur disparaissait car je me rendais compte que notre bébé se sentait mieux lors de nos escapades loin de tout confort.
Ce qui il y a d’étonnant est que la peur revenait dès que je reprenais un rythme de vie dite « normale »  [métro – boulot – dodo].
[Cela fait peu que j’ai décidé d’affronter ma peur afin de tout quitter pour traverser l’Atlantique ! Pour  d’autres indices du concours « destination mystère » septembre 2017 rendez-vous ici  ]
Paradoxe du confort qui nous enferme avec la peur.

Au cours, du temps j’ai pu voir l’histoire de 1001 femmes, certaines ont marqué mon esprit. Je pense à ma grand-mère qui seule à l’âge de 26 ans avec 3 enfants a dû prendre le taureau par les cornes pour traverser les continents. Il y a aussi cette jeune fille musulmane de 11 ans qui assomma son propre père afin de protégé sa maman des coups qu’il lui portait.  Une autre de mes aînée qui partit loin de son pays afin de protéger les siens de l’oppression fasciste. Sans oublier une amie chère à mon coeur aussi qui combat la maladie de ses deux enfants, ainsi que sa propre maladie.
Quel courage quelle force et il y en auraient tellement d’autres à citer !
Je ne parle que de femmes car je suis une femme mais combien d’hommes merveilleux j’ai pu rencontrer également, des résistants, des combattants pour la liberté !
Tous ont un point commun : ils ont affronté leurs peurs.

Parce qu’il y en a marre des médias qui nous divisent dans la peur.
Il y aurait tellement à traiter sur ce sujet, tant à dire, à expliquer et défendre.
Mais je pense à vous cher parents qui me lisez et qui avez un bout de chou à vous occuper, j’écourterais donc cet article avec ceci :
Un homme célèbre a dit un jour « La peur n’est pas dans l’amour, mais l’amour parfait bannit la peur; car la peur suppose un châtiment, et celui qui a peur n’est pas parfait dans l’amour. »

Stay tuned !

Elodie.

Publicités

2 commentaires sur « Confessions d’une maman »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s